FR15MY – Mer d’Aral, Mouïnak et Ouzbékistan Classique – 15 jours / 14 nuits

Période recommandée pour partir en 2017: 21/03/2017 – 24/10/2017

Période recommandée pour partir en 2018: 20/03/2018 – 23/10/2018

Jours Tour
Route: Paris – Tachkent – Nukus – Mer d’Aral – Mouïnak – Nukus – Khiva – Boukhara – Campement – Samarcande – Shakhrisabz – Samarcande – Tashkent – Paris
Jour 1,

Mardi,

Paris – Tachkent  

Envol de Paris le soir sur vol Uzbekistan Airways le soir HY252 vers 21h30.

HY252 TUE CDGTAS 2130 0715+1

Jour 2, 

Mercredi,

Tachkent

Arrivée à Tachkent par le vol Uzbekistan Airways de Paris à 07h15.

Transfert et installation à l’hôtel. Petit dejeuner (jusqu’à 10h00).

Visite de la plus ancienne partie de Tachkent – la place Khast Imam (XVI s.), La mosquée Tilla Cheikh (XIX s.) avec le Coran du calife Osman.

Découvrez plus sur Tachkent dans notre Guide de voyage.

Visite de l’atelier de céramist Alicher Rakhimov. Vous pourriez prendre du thé avec les sucreries dans cet atelier. Visite de la place de l’indépendance. Le métro. Visite de théâtre d’Opéra et Ballet Alisher Navoi (en dehors). Visite du Musée des Arts Décoratifs dans un ancien palais baroque. Décor intérieur fastueux ; galeries d’art et d’ethnographie, étoffes, broderies, céramiques, sculptures, instruments de musique.

Nuit à l’hôtel.

Jour 3,

Jeudi,

Tachkent – Nukus – Kungrad – Plateau Usturt – lac Sudochnie Mer d’Aral

Départ pour Nukus par le vol matinal.

Accueil par votre guide local. Départ de Nukus à la découverte du Plateau Usturt et de la mer d’Aral. Route via Kungrad - qui était autrefois l’un des centres commerciaux sur la Route de la Soie.

Déjeuner.

Continuation vers le Plateu Usturt. Sur la route visite de lac Sudochnie. Visite de la maison des pêcheurs, ancien usine de poisson Urga. Sur la route visite de l’ancienne Phare, l’usine de gaz, l’aéroport sur le Plateau Usturt. Visite des anciennes tombes de pierre Turkmène et Kazakh. Arrêt pour prendre des photos des belles Canyons. Arrivée au camp, sur la mer d’Aral.

Dinner.

Nuit dans les tentes.

Jour 4,

Vendredi,

Mer d’Aral – Mouïnak (Cimitière de bateaux) – Mizdakhan – Gaur kala  – Nukus

Réveil tôt pour prendre des photos du lever du soleil.

Petit déjeuner.

Départ pour MouïnakMuynak aujourd’hui est une ville fantôme avec des bateaux de pèche rouillés et éparpillés dans les sables. Sur la route visite d’Utchsay – l’usine de production de gaz naturel.

Déjeuner dans une maison locale à Mouïnak.

Visite de la cimetière des bateaux rouillés, musée régional avec la démonstration d’un court film sur la vie de Muynak. Continuation vers Khodjeyli pour la  visite de la nécropole Mizdakhan (XVI). Cette immense nécropole, vieille de plus de deux mille ans, abrite surtout des tombes musulmanes, mais aussi des tombes nestoriennes puisqu’on retrouva des croix gravées sur certaines constructions. Elle constituait jadis un important centre d’artisanat sur la route de Gourgandj, jusqu’à sa destruction par Tamerlan en marche vers Gourgandj. Visite des ruines de Gaur Kala détruit par Gengis Khan.

Arrivée à Nukus vers 17h00.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5,

Samedi,

Nukus – Toprak Kala – Ayaz Kala – Khiva

Petit déjeuner.

Visite du musée d’art Savitskiy qui présente une collection exceptionnelle des tableaux d’avant-garde des années 20-30.

Départ à Khiva avec des visites sur la route.

Visite du site Toprak Kala (100km), forteresse en ruines datant du 1er siècle avant JC devenue capitale régionale sous les Kouchan au IIè siècle. Ces ruines impressionnantes (1,5 ha) datant du 1er  siècle avant JC jusqu’au IVè siècle témoignent de la splendeur de la culture au Khorezm à cette époque. Ayaz Kala (40 km), l’une des forteresses les plus impressionnantes datant de trois périodes différentes.

Continuation vers Khiva.

Nuit à l’hôtel.

Jour 6,

Dimanche,

Khiva

Petit déjeuner.

Khiva, la plus intacte et la plus reculée des villes qui parsèment la Route de la Soie en Asie Centrale se rencontre au terme d’un périple à travers les âges qui part de Tachkent pour atteindre cette cité médiévale connu surtout pour son marché aux esclaves. Itchan Kala, la ville fortifiée, qui couvre 26 hectares, est la ville intérieure de Khiva, retranchée derrière des murailles de brique hautes d’une dizaine de mètres, faisant partie de l’ancienne oasis, qui était l’ultime étape des caravaniers avant la traversée du désert en direction de l’Iran. Elle constitue un exemple cohérent et bien préservé d’architecture musulmane de l’Asie centrale avec des constructions remarquable.

Visite des monuments de Khiva: le medersa Moukhammad Amin Khan, Kalta Minor, le minaret inachevé, la vieille forteresse Kounia-Ark, mosquée Djami (de vendredi) avec ses 212 colonnes en bois sculpte.

Découvrez plus sur Khiva dans notre Guide de voyage.

Les visites se font à pied, dans les petites ruelles de la vielle ville fortifié. Les visite continuent avec celle, très intéressant d’un Saint Sufi le Mausolée de Pakhlavan-Mahmoud. Puis visite des ateliers de sculpteurs sur bois, et visite du marché, et du harem Tach-Khauli où l’on peut admirer de magnifiques céramiques.

Nuit à l’hôtel.

Jour 7,

Lundi,

Khiva – Boukhara

Petit déjeuner.

Départ pour Boukhara par la longue route de la steppe à travers le désert Kyzyl Koum (les Sables Rouges). La route longe l’Amou Darya, le fleuve le plus important de la région.

Arrivée à Boukhara.

Nuit à l’hôtel.

Jour 8,

Mardi,

Boukhara

Petit déjeuner.

Début de la visite de la ville: l’Ark  la citadelle médiévale, la mosquée Bolo-Khaouz (1712); et de Mausolée d’Ismaïl Samani (Xè) chef d’œuvre de l’architecture islamique, puis visite du Mausolée de Tachma Ayyoub (Prophète Job) XIè, XIVè et XVIè. L’ensemble Poi-Kalian qui se compose du minaret Kalian (1127), de la mosquée Kalian (XVIe siècle) et de la medersa Miri-Arab (XVIe siècle).

Découvrez plus sur Boukhara dans notre Guide de voyage.

Puis visite de la maison de Davron et des son exposition vente de peintures miniatures et autres objets avec une démonstration et explications des techniques. Puis de la mosquée Magoki-Attari; les medersas d’Ouloug Beg (1417) et d’Abdoulaziz Khan (1652); Tim Abdoulla Khan (XVIe s);  les coupoles marchandes du XVIe siècle : Toki-Sarafon (coupoles des changeurs) et Toki-Tilpak Fourouchon (coupoles des chapeliers); Toki-Zargaron (le pavillon des bijoutiers) (XVIe siècle).

Nuit à l’hôtel.

Jour 9,

Mercredi,

Boukhara

Petit déjeuner.

Continuation des visites: les citadelles, mosquées et medersa avec notamment l’ensemble Liabi-Khaouz qui se compose de la médersa Nadir-Divan-Beghi (1622), de la médersa Koukeldach et de la Khanaka Nadir-Divan-Beghi (1620), l’un des lieux les plus appréciés de Boukhara. Tchor Minor ensemble de quatre minarets. La visite du magnifique Sitoraï Makhi Khassa – Palais d’Eté de l’Emir de Boukhara, résidences de campagne des derniers Emirs de Boukhara. Le Palais fut bâti par les Russe en 1991 pour le dernier Emir pour l’inciter à quitter le siège de pouvoir traditionnel de l’Ark pour s’installer à la lisière de la ville. L’architecture est un mélange harmonieux de styles russe et d’Asie centrale

Nuit à l’hôtel.

Jour 10,

Jeudi,

Boukhara –  Nurata – Campement

Petit déjeuner.

Puis journée à la découverte de la steppe, une des composante importante de l’Asie centrale et des ses légendes. Départ pour Nurata. Visite de la petit ville très traditionnelle et grouillante de Nurata,  la mosquée et son bassin aux poissons sacrés, les restes de la citadelle construite par Alexandre le Grand car Nurata fut une des bases du grand conquérant. Nurata est un grand centre de pèlerinage et le quartier autour de la Mosquée aux poissons et très vivante.  Visite de la mosquée et son bassin aux poissons sacrés et des restes de la citadelle construite par Alexandre le Grand. La route reprends pour notre campement et arrivé dans l’après-midi. Notre camp de yourtes est installé dans la steppe, appelé le désert du Khizil Khum (sables rouges).

Installation dans les yourtes.

Dîner autour d’un feu de camps avec une animation d’un Aykin, un ménestrel Khazak.

Jour 11,

Vendredi,

Campment – Samarcande

Petit déjeuner.

Départ pour Samarcande. Arrivé à Samarcande. Installation à l’hôtel.

Cette oasis fabuleuse a été le carrefour des diverses branches de la Route de la Soie. Le Macédonien Alexandre le Grand, le Mongol Gengis Khan furent ses conquérants, et Tamerlan en fit une capitale dont les dômes audacieux et les mosaïques bleues suscitent aujourd’hui encore l’admiration et l’éblouissement des ses visiteurs. Samarcande est contemporaine d’Athènes ou de Babylone. Entrée dans l’histoire sous le nom de Marakand, elle était la capitale de la Sogdiane au temps de sa conquête par Alexandre le Grand. La domination grecque dure près d’un siècle et demi. La ville est ensuite conquise par les Chinois puis par les Arabes au début du VIIIe siècle. Elle passe à la fin du Xe siècle entre les mains des Turcs avant d’être dévastée par Gengis Khan en 1220.

Visite du mausolée Gur Emir le tombeaux de Tamerlan et de ses descendants spécialement impressionnant à la tombée du jour.

Découvrez plus sur Samarcande dans notre Guide de voyage.

Nuit à l’hôtel.

Jour 12,

Samedi,

Samarcande

Petit déjeuner.

Grande découverte de Samarcande la grande : visite de la place Réghistan, le cœur de Samarcande, avec les medersas d’Ouloug Beg, Cher-Dor (medersa aux lions) et Tilla-Kari (décorée d’or). Visite de la mosquée Bibi-Khanoum toute proche, la plus grande mosquée de l’Asie Centrale, construite sur l’ordre de Tamerlan après la conquête de l’Inde. Visite du bazar Siab, le grand bazar de Samarcande. Les bazars sont les endroits les plus vivants et les plus intéressants de l’Ouzbékistan. Celui de Samarcande garder son cachet traditionnel. La section des fruits frais et des et fruits séchés est particulièrement remarquable. Puis visite de l’observatoire d’Oulug Beg : en haut d’une colline demeurent les vestiges d’un instrument astronomique en marbre du XVème siècle.

Nuit à l’hôtel.

Jour 13,

Dimanche,

SamarcandeChakhrisabz Samarcande

Petit déjeuner.

Départ pour Chakhrisabz. Visite de la ville (durée environ 2h) : vestiges du Palais Ak-Saray de Timour qui signifie le « Palais Blanc » dont la construction restait inachevée quand Timour est mort. Mosquée Kok-goumbaz grande mosquée du vendredi a été construite par Oulougbeg en 1432 en l’honneur de son père Chokhrukh, le nom de a mosquée signifie «le Dôme bleu », Mosquée de l’Imam Khazrati avec la terrasse d’été reposant sur des colonnes de bois, Darus Siadat le tombeau du fils aîné de Timur Djakhanguir, marché local.

Continuation vers Samarcande.

Arrivé et nuit à l’hôtel.

Jour 14,

Lundi,

Samarcande – Tachkent        

Petit déjeuner.

Continuation avec la nécropole Chakhi-Zinda (le roi vivant), la perle de Samarcande, ensemble de mausolées datant du XIe aux XVe siècles, un vrai musée de l’architecture médiévale. Puis visite d’une fabrique de papier traditionnel. Au milieu de la rivière Siyab au village Koni Ghil, il y a une petite ile pittoresque avec une papeterie qui est en parfaite harmonie avec la nature. Elle utilise l’ancienne technique de la fabrication du papier de Samarcande. Les matériaux utilisés pour la production du papier sont l’écorce du murier et le coton brut, et le travaille se fait à l’aide du moulin à eau.

Transfert à la gare pour partir à Tachkent par le train rapide « Afrosiyob » (17h00-19h10 ou 18h00-20h10).

Arrivée et installation à l’hôtel.

Nuit à l’hôtel.

Jour 15,

Mardi,

Tachkent – Paris

Petit déjeuner.

Transfert à l’aéroport et envol pour Paris par HY 251 à 14h50, arrivée à 19h00.

HY251 TUE TASCDG 1450 1900

Notes:

Tous les vols, indiqués dans ce programme, sont sous réserve de modification et seront confirmés lors du processus de réservation.

Pour l’information sur les hôtels et restaurants, les options supplémentaires et les visites contactez-nous s’il-vous plaît via le formulaire ci-dessous.

Tour ID: FR15MY

Contactez-nous pour plus de détails concernant ce circuit

Cette demande sera envoyée directement à notre spécialist , avec une copie à votre adresse

Prénom
Courriel
Votre demande ou question:
Incluez s'il vous-plaît le code (par exemple FR08YR) de ce circuit dans votre message